Le Billet Froissé

billet-froisseUn conférencier bien connu commence son séminaire en tenant bien haut un billet de 100 € et demande dans la salle :

Qui veut ce billet ? Toutes les mains se lèvent.

Le formateur froisse alors le billet avec force et demande encore :

Qui veut ce billet ? A nouveau toutes les mains se lèvent.

Puis il jette le billet froissé par terre et le piétine avec acharnement et demande une nouvelle fois :

Qui veut encore avoir ce billet ? Évidemment, les mains continuent de se lever !

Mes amis, vous venez d’apprendre une leçon… Peu importe ce que je fais avec ce billet, vous le voulez toujours parce que sa valeur n’a pas changé, il vaut toujours 100 euros. Alors pensez à vous, à votre vie. Plusieurs fois dans votre vie vous serez froissé, rejeté, souillé par par les décisions que vous prenez et / ou les circonstances qui viennent à votre rencontre. Vous aurez l’impression que vous ne valez plus rien mais en réalité votre valeur n’aura pas changé !

La valeur d’une personne ne tient pas à ce que l’on fait ou pas, mais à ce que l’on est, car la valeur intrinsèque est toujours intacte.

Si… – R. Kipling

Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ;
Si tu peux être amant sans être fou d’amour,
Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre,
Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre ;

Si tu peux supporter d’entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles
Sans mentir toi-même d’un mot ;
Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois,
Et si tu peux aimer tous tes amis en frères,
Sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaître,
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur ;
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser sans n’être que penseur ;
Si tu sais être dur, sans jamais être en rage,
Si tu sais être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage,
Sans être moral et pédant ;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d’un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,
Alors les Rois les Dieux la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis,
Et, ce qui vaut bien mieux que les Rois et la Gloire,
Tu seras un homme mon fils !

Rudyard Kipling

Le Bonheur est un Voyage


Nous nous persuadons que la vie sera meilleure lorsque nous serons mariés, lorsque nous aurons eu un enfant, et puis après, un autre. Ensuite nous sommes frustrés parce que les enfants ne sont pas encore assez grands. Nous serons plus heureux quand ils auront grandi.
Après cela, nous sommes insatisfaits parce que ce sont des adolescents difficiles à gérer. Nous serons certainement plus heureux quand ils auront dépassé ce stade. Nous tenons pour acquis que notre vie sera pleinement réalisée lorsque notre époux/se ira mieux, lorsque nous posséderons une meilleure voiture, une maison plus confortable, lorsque nous pourrons partir en vacances, lorsque nous serons à la retraite.
La vérité, c’est que, pour être heureux, il n’y a pas de meilleur moment que maintenant. Si ce n’est pas maintenant, alors c’est pour quand ?
Ta vie sera toujours bourrée de défis. Il est préférable de l’admettre et de se dire heureux de toutes manières. Une de mes phrases favorites de Alfred D. Souza « pendant une longue période, il m’a semblé que la vie était sur le point de commencer. La vraie vie. Mais il y avait toujours un obstacle sur le chemin, un problème à résoudre d’abord, quelque chose d’inachevé, du temps à passer, une dette à payer. C’est seulement alors que la vie commencerait. Jusqu’à ce que je me dise que ces obstacles c’est ma vie. » Cette perspective m’a aidé à voir qu’il n’y a pas de chemin qui conduit au bonheur.
Le bonheur est le chemin dans la mesure où tu apprécies chaque instant que tu vis et que tu le savoures d’autant plus que tu l’as partagé avec quelqu’un de proche, suffisamment proche pour lui consacrer ton temps. Rappelle-toi que le temps n’attend après per-sonne. Alors, arrête d’attendre jusqu’à ce que tu aies perdu cinq kilos ; jusqu’à ce que tu te sois marié, jusqu’à ce que tu sois divorcé, jusqu’à vendredi soir, jusqu’au dimanche matin, jusqu’au printemps, l’été, l’automne ou l’hiver, ou jusqu’à ce que tu meures pour décider qu’il n’y a pas de meilleur moment que celui-ci pour être heureux… Le bonheur est un voyage, pas une destination.

par Eduardo Galeano

Galeano
Eduardo Galeano

Le Loup à l’Intérieur

loboC’est l’histoire d’un petit garçon qui accourt vers son grand-père ,un vieil Indien Cherokee – un homme plein de sérénité et de sagesse, à ses yeux – pour lui expliquer sa frustration et son malheur.

Dévoré par la colère et porté par l’intensité de ses émotions, le jeune garçon raconte à son grand-père l’injustice dont il a été victime. Ce dernier le surprend en lui disant :

« Il m’arrive à moi aussi d’être submergé par le chagrin, la colère et de ressentir de la haine contre ceux qui se conduisent mal et qui n’éprouvent aucun regret ! »

À cet instant, le jeune garçon reste bouche bée, étonné d’apprendre que son grand-père lui-même puisse éprouver de telles émotions. Aussi l’écoute-t-il avec attention :

« Sache toutefois, mon petit, que la haine t’épuise et ne blesse pas ton ennemi. C’est comme si tu avalais du poison en espérant que ce soit l’autre qui en meure. J’ai souvent combattu ces sentiments à l’intérieur de moi.

Comme chaque être humain, j’ai aussi deux loups qui hurlent en moi.

Le premier est rempli de colère, l’envie, la peine, les regrets, l’avidité, l’arrogance, l’apitoiement, la culpabilité, les ressentiments, l’infériorité, le mensonge, la competition, l’orgueil.

Le second l’est d’amour, la joie, la paix, l’espoir, le partage, la générosité, la vérité, la compassion, la confiance.

La même bataille se joue présentement en chacun de nous, en fait.. Il est parfois si difficile de vivre avec ces deux loups présents dans ma conscience, car ils se livrent un combat sans merci pour savoir lequel réussira à dominer mon esprit ! »

Inquiet et fasciné, le jeune garçon demande : « Oui, mais grand-papa, lequel des deux loups va gagner ? »

Le grand-père sourit et répond doucement : « Celui que tu choisi de nourrir. »

Un Désir du Matin

SunriseLe soleil se lève à peine sur le matin du jour, le premier jour de la nouvelle année. Qu’est-ce que je peux souhaiter que ce jour, que cette année, peut m’apporter?

Rien de ce que fera le monde des autres pauvres, rien au détriment des autres; mais seulement ces quelques petites choses qui, à leur venue ne cessent pas avec moi, mais me touchent plutôt, comme ils passent et rassembler ses forces:

  • A quelques amis qui me comprennent, et pourtant restent mes amis.
  • Un travail à faire, qui a une valeur réelle sans laquelle le monde se sentirait plus pauvres.
  • Un rendement économique assez sur ce travail sans surcharger les autres.
  • Un esprit sans crainte de voyager, même si la route est inconnue.
  • Un cœur intelligent et altruiste.
  • Une vue vers les collines éternelles et la mer ouverte. Voir quelque chose de beau fait à main.
  • Un sens de l’humour et le pouvoir de rire.
  • Un peu de loisirs avec rien à faire.
  • Quelques moments de calme en méditation silencieuse. Le sens de la présence de Dieu.
  • Surtout, la patience d’attendre pour ces chose et la sagesse de les reconnaître quand ils viennent.

W.R. Hunt

Vivre Heureux

Si vous avez nourriture dans votre frigo, vêtements dans le placard, un toit sur votre tête et un lit ou dormir; donc vous êtes plus riche que 75% de la population mondiale.

Si vous avez de l’argent a la banque,  un peu d’argent de poche supplémentaire et vous pouvez allez ou vous voulez; alors vous êtes entre le 18% Plus riche du monde.

Si vous êtes en vie aujourd’hui avec plus de santé que de maladie, vous êtes plus chanceux que le million de personnes qui ne survivront pas cette semaine !

Si vous pouvez réellement «lire» ce message et le comprendre , vous êtes plus heureux que les trois milliards de personnes dans le monde qui ne peuvent pas voir , ne savent pas lire ou qui souffrant d’incapacité mentale .

La vie n’est pas de se plaindre de douleur et souffrances .  C’est environ un millier d’autres raisons pour remercier notre Créateur ! 
Vivre heureux!

La Tapisserie de la Vie

Chaque événement de la vie, chaque pensée, chaque décision, chaque geste d’amour, chaque interaction est comme un fil dans une tapisserie. Jour après jour, des fils sombres et des fils clairs s’entremêlent, sans rime ni raison, semble-t-il, mais ils finissent par former une image.

En ce moment même, on contemple la tapisserie de la vie. Elle est magnifique ! Toutes les bonnes choses, toutes tes joies, l’amour que tu as donné ou reçu, les vies que tu as touchées pour les rendre meilleures, ce sont les fils clairs.

Les fils sombres sont les difficultés et les déceptions, les épreuves et les larmes. Elles ont leur utilité néanmoins, parce quelles font ressortir les fils clairs et donnent à la tapisserie de ta vie sa riche lumière. Nul autre n’a jamais tissé de tapisserie comme la tienne, et nul autre au monde n’en aurait été capable. Ta vie est unique!

Vivre le Présent

Fais le choix de vivre à plein cette journée. Ne laisse par le fantôme d’hier ni tout ce que tu dois faire demain te dérober ton AUJOURD’HUI ! C’est inspirant de voir toutes les choses étonnantes et merveilleuses qui peuvent arriver dans une journée que tu vis pleinement. — Steven Maraboli

Hier s’en est allé. Demain n’est pas encore arrivé. Nous n’avons qu’aujourd’hui. Mettons-nous au travail. — Mère Teresa

C’est toujours maintenant que le futur commence. — Mark Strand

Chaque seconde a une valeur infinie. — Johann Wolfgang von Goethe

Ne compte pas les jours ; fais compter les jours. — Muhammad Ali

Pendant longtemps, il m’avait semblé que la vie allait commencer, la vraie vie. Mais il y avait toujours quelque obstacle en travers de la route, quelque chose à finir d’abord, Quelque tâche inachevée, un certain délai à respecter, une dette à payer. Alors la vie allait pouvoir commencer… Enfin, il m’est apparu que ces obstacles mêmes étaient ma vie. — Alfred D. Souza

Que le fait de « gagner » votre vie ne vous empêche pas de vivre votre vie ! — John R. Wooden

Je vois la vie comme la substance sur laquelle la force de l’âme se fait les dents. — Robert Browning

Prenez la résolution de rendre au moins une personne heureuse chaque jour… … et alors en dix ans vous aurez peut-être rendu trois mille six cent cinquante personnes heureuses, ou illuminé une petite ville par votre contribution au fonds de bonheur général. — Sydney Smith