El Vaso de Agua

Un conferencista entró a una sala  para dar una charla sobre técnicas para manejar el estrés. Debido a que en su mano derecha llevaba un vaso con agua, la mayoría de las personas en la audiencia esperaban la clásica pregunta: ¿Ven el vaso medio lleno o vacío? Sin embargo, el hombre sorprendió al público con otra pregunta: “¿Cuánto pesa este vaso de agua?”

La mayoría de las respuestas estimaron entre 250 y 500 gr.
El hombre respondió: “El peso exacto es irrelevante, lo que importa es por cuánto tiempo lo sostengo. Si lo hago por un minuto, no habría problema. Si lo hago por una hora, probablemente sienta dolor en el brazo, pero si lo sostengo durante todo el día, lo más factible es que tengan que llamar a una ambulancia. Aunque en todos los casos el peso es el mismo, cuanto más tiempo lo sostengo, más pesado se vuelve.”
Luego agregó: “Lo mismo sucede con el estrés. Si cargamos con nuestras preocupaciones todo el tiempo, tarde o temprano se volverán cada vez más pesadas, hasta el punto de no poder continuar cargándolas.”
“Al igual que el vaso de agua, las preocupaciones deben ponerse a un lado por un tiempo, de manera que podamos descansar antes de volver a cargarlas. Una vez que nos sentimos renovados, podemos continuar el trayecto, manejando el estrés y las preocupaciones con mayor efectividad y por más tiempo.
Por eso, tan pronto como lleguen a casa, pongan sus preocupaciones a un costado, no las lleven a la cena o a la cama. Apártenlas durante la noche, y vuelvan a recogerlas por la mañana.
Sin importar las preocupaciones y responsabilidades que cargues en tu presente, debes proponerte apartarlas de tu vida por un momento, y retomarlas una vez que hayas descansado el cuerpo y la mente. ¡La vida es corta, así que maneja el estrés y disfrútala!”
Advertisements

The Glass of Water

A lecturer, when explaining stress management to an audience, raised a glass of water and asked, “How heavy is this glass of water?” Answers called out ranged from 20g to 500g.

The lecturer replied, “The absolute weight doesn’t matter. It depends on how long you try to hold it.” “If I hold it for a minute, that’s not a problem. If I hold it for an hour, I’ll have an ache in my right arm. If I hold it for a day, you’ll have to call an ambulance. In each case, it’s the same weight, but the longer I hold it, the heavier it becomes.”

He continued, “And that’s the way it is with stress management. If we carry our burdens all the time, sooner or later, as the burden becomes increasingly heavy, we won’t be able to carry on.” “As with the glass of water, you have to put it down for a while and rest before holding it again. When we’re refreshed, we can carry on with the burden.”

“So, before you return home tonight, put the burden of work down. Don’t carry it home. You can pick it up tomorrow. Whatever burdens you’re carrying now, let them down for a moment if you can.”

“Relax; pick them up later after you’ve rested. Life is short Enjoy it!”

Comment Prendre une Excellente Décision

Les décisions parfaites sont rares et peu en nombre; cependant une grande décision est toujours possible !

Les grandes décisions n’ont pas toutes une finalité heureuse de contes de fées, mais elles font certainement ressortir la meilleure solution sous les circonstances données. Les preneurs de décisions qui ont le plus de succès n’agissent pas seulement sous l’impulsion, l’intuition ni même l’expérience ; ils ont un système qu’ils élaborent pas à pas. Voici un de ces systèmes :

Définissez l’affaire. Un problème bien défini est un problème à moitié résolu. Employez la méthode journalistique ‘’ qui, quoi, quand, pourquoi et comment ‘’. Pourquoi la décision est elle nécessaire? Quel en est l’objectif?  Comment cette décision peut elle changer les choses en mieux? Qui va-t-elle affecter? Quand doit-elle être prise?

Prenez une approche positive. Voyez des opportunités pas seulement des problèmes.

Enumérez vos options. Plus vous considérez d’alternatives, plus vous serez apte à identifier les meilleures solutions.
Rassemblez des informations. Vous ferez non seulement des meilleures décisions si vous avez fait des recherches sérieuses, mais vous aurez aussi plus de tranquillité d’esprit lorsque vous prendrez votre décision.
Soyez objectif. Si vous avez déjà une opinion sur le sujet, la tendance naturelle serait de rechercher premièrement des évidences pour confirmer cette opinion. Cela marche s’il s’avère que vous avez raison, mais si ce n’est pas le cas, vous êtes alors entrainé loin de la bonne prise de décision. Accueillez les alternatives et les points de vue opposés. Rappelez-vous que le but n’est pas de prouver que vous avez raison, mais de prendre la bonne décision.
Considérez vos options. Ecrivez les points faibles et les points forts de chaque option et voyez comment vous pouvez les comparer ensemble. Essayez de déterminer à la fois les pires et les meilleurs scénarios de chaque option. Voyez s’il est possible de comparer plusieurs solutions prometteuses et de les regrouper en une seule solution pertinente.

Soyez vrai avec vous-même. Laissez de côté les alternatives qui compromettent vos valeurs.

Prenez une décision. Quand vous avez décidé que vous avez trouvé la meilleure solution, gardez-la.
Restez ouvert au changement si les circonstances changent. Une fois que vous avez pris une décision et que vous commencez à agir en conséquence, une meilleure option peut se présenter. Cela peut s’expliquer quelquefois comme ‘’ l’effet de dérive d’un bateau ’’. Ce n’est que lorsque le bateau est en mouvement que le gouvernail peut prendre le contrôle.

Demandez à Dieu. Une dernière chose mais certainement pas la moindre, priez pour que Dieu vous guide à chaque étape du processus de la prise de décision. Il a les réponses ; demandez et Il vous dirigera.

Par Alex Peterson (traduit par Joël Édouard)